Focus OPCVM

SUNNY EURO STRATEGIC (Avril 2013)

 

Le fond Sunny Euro Strategic (part C) a généré, à fin mars 2013 et depuis sa création le 10/03/2011, une performance de +11,89% contre +13,02% pour son indice de référence (indice composite composé à 80% d'obligations long terme et 20% d'action européennes). Sur un an, le fonds affiche une performance de +9,17% (contre +9,17% pour l’indice). Le fonds est géré depuis l'origine par Jacques CADENAT, ancien directeur du fonds en euros de la compagnie d'assurance Le Conservateur pendant 15 ans (ci-contre).

Fondée en 2008, Sunny Asset Management est une société de gestion majoritairement détenue par ses salariés qui sont tous des professionnels expérimentés des marchés financiers. Face à la baisse inexorable des rendements des fonds en euros, ils ont créé en 2011 le fonds Sunny Euro Strategic.

Sa stratégie consiste principalement à détenir des obligations qui seront portées jusqu’à leur échéance (Buy and Hold). Le processus d'investissement repose sur une analyse de l’environnement économique global à moyen terme, l’identification de secteurs d’activité et des émetteurs, et la sélection des instruments financiers en fonction de leurs caractéristiques techniques. Tentant de reproduire la gestion d'un fonds en euros, le fonds a un objectif de performance de 5% annuel sur une durée de 4-5 ans.

Compte tenu des évolutions sur les taux en 2012, la stratégie a récemment été adaptée à la conjoncture (rendements réels faibles voire négatifs, volonté des banques centrales de laisser les taux courts très bas) :

NOTRE AVIS : Sunny Euro Strategic représente une vraie alternative à un fonds en euros (pour l'assurance-vie) ou à un fonds obligataire (compte titres). Son objectif de performance est pour l'instant respecté et l'évolution récente de leur stratégie devrait leur permettre de continuer sur cette tendance. La légère sous-performance, par rapport à son indice de référence, est liée au fait que, créé en mars 2011 en plein marasme grec, la part de l'indice composite consacré aux actions européennes surperforme. Le fonds étant composé uniquement d'obligations, cette différence de gain semble logique compte tenu de la différence de volatilité qui est quasiment 2 fois plus faible (assurant ainsi à tous les investisseurs, quelle que soit leur date d'achat, de pouvoir obtenir une plus-value quasi immédiatement).

Informations générales :

Annexes :