Location : 40 % d’annonces illégales10/07/2017  



La CLCV a passé au crible près de 1400 annonces de location. Selon l'association de défense des consommateurs, seuls 62% des propriétaires affichent des loyers conformes au dispositif voué à s'étendre à d'autres villes françaises. Autre enseignement de cette étude: 73% des annonces passées par une agence immobilière sont conformes au dispositif, alors qu'une sur deux est illégale lorsque le bien est géré en direct par le propriétaire. La CLCV a également calculé les taux de conformité par site, comme le montre le graphique ci-dessous. Le champion de l'encadrement des loyers? Le site Locare.fr, propriété du groupe Gecina, qui affiche un taux de 100%. En revanche, sur les plateformes de particuliers à particuliers PAP et Le Bon Coin, une location sur deux est hors des clous. Par ailleurs, l'encadrement des loyers est plus ou moins respecté en fonction de la typologie (meublé ou non) et la taille du logement. Ainsi, 59% des biens meublés sont conformes, contre 64% pour les locations nues. Les logements plus grands semblent également plus sûrs, puisque 68% des quatre pièces sont loués à des tarifs n’excédant pas le plafond prévu. Ce taux tombe à 59% pour les studios. Celui des deux et trois pièces atteint respectivement 62% et 64%.


 Autres articles sur le même sujet :
Pas d’aides pour les logements indécents

Un décret du 18 février 2015 empêche désormais les propriétaires proposant à la location des logements indécents de toucher les allocations logement.

Location en meublée : quelle fiscalité choisir ?

Selon le spécialiste de la location en meublée Lodgis, la déclaration au régime réel des revenus issus de la location meublée permet des économies d’impôts considérables dans 85% des cas, puisqu’il est même possible d’être exonéré pendant une dizaine d’années.

Le dépôt de garantie en litige

Selon une étude réalisée par OnePoll pour Weroom, 20 % des locataires français auraient déjà été en litige avec leur propriétaire au sujet du dépôt de garantie.

Rénovation thermique : avez-vous droit à une aide ?

Selon un sondage Opinionway pour monexpert-isolation.fr, les Français ne font pas un bon usage des nombreuses aides à la rénovation thermique et se plaignent d’avoir, en général, froid chez eux, malgré le chauffage.

20% locataires profitent de l’encadrement des loyers

L’encadrement des loyers à Paris aurait profité à deux locataires sur dix depuis sa mise en place, selon l'association Plurience. Un chiffre qui pourrait paraître faible, mais qui ne cesse de progresser.

Le marché locatif en 2015

Selon l’Observatoire LocService 2016, qui analyse le marché locatif français, globalement, en 2015, la surface moyenne des logements loués en France correspondait à 47 m² pour un loyer moyen de 624 € par mois, charges comprises. Soit 10 € de plus qu’en 2014.