L’entraide financière familiale, une évidence pour une majorité de Français04/05/2017  



 

Selon les résultats du sondage réalisé par Opinionway pour une mutuelle, la Carac (Caisse Autonome de Retraite des Anciens Combattants), 63 % des interrogés pensent que le soutien financier est le rôle de la famille. L’aide financière peut intervenir sans qu’elle ait été explicitement demandée. De leur propre chef, 34 % ont déjà donné pour pallier une difficulté financière passagère (chômage, séparation,...) et 30 % pour répondre à un besoin précis (achat immobilier, acquisition d’une voiture, études supérieures, création d’une entreprise...).

En revanche, les 18/24 ans aident financièrement davantage suite à une demande formulée (37 % pour les 18/24 ans contre 19 % chez les 55/64 ans).

L’aide financière est davantage descendante et directement adressée aux enfants. 88 % des Français déclarent les aider en priorité et 22 % le font tous les mois ou presque. Fait notable à l’heure où les familles recomposées sont de plus en plus nombreuses (9,3 % des familles selon l’INSEE), 62 % des personnes qui ont des beaux-enfants les aident et 13 % tous les mois ou presque... Viennent ensuite les parents à 65 %, les frères et sœurs à 61 %, les petits-enfants à 43 % et les grands parents à 42 %.

Montant total distribué au cours des 12 derniers mois : 

- ceux qui gagnent moins de 1 500 €/mois ont déclaré
donner 930 € à un ou plusieurs membres de leur famille, 
- ceux qui gagnent entre 1 500 et 3 000 €/mois
ont déclaré donner 1 280 €,
- ceux qui gagnent plus de 3 000 €/mois ont déclaré donner 2 330 €.


 Autres articles sur le même sujet :
Avez-vous réussi votre vie personnelle ?

Près des trois quarts des Français (73%) considèrent avoir réussi leur vie personnelle.

Divorce : qui garde la carte de réductions SNCF ?

En cas de résidence alternée des enfants, chacun des parents séparés peut avoir la carte « familles nombreuses ».

Allocation de soutien familial et complément familial majorés

L'allocation de soutien familial (ASF) et le complément familial majoré sont revalorisés à partir du 1er avril 2017.

Les Françaises ont leur premier enfant à 28,5 ans

En 2015, en France, les femmes ont donné naissance à leur premier enfant à 28 ans et demi en moyenne, soit quatre ans et demi plus tard qu'en 1974.

Permis, première voiture : Merci la famille !

Les jeunes conducteurs français font très souvent appel à leur famille pour financer leur permis ainsi que l'achat de leur première voiture.

Les deux tiers des Français soutiennent au moins une personne au sein de leur famille

Le dernier baromètre ADMR (premier réseau associatif de services à la personne) démontre l'importance de la solidarité dans les familles.